Quand la machine te lâche…

TOUJOURS AU BON MOMENT !

Ben oui, tu veux inviter quelques potes à faire plouf dans la piscine, chéri achète des serviettes exprès pour l’occasion, tu les laves avant leur première utilisation, et PLOUF, la machine décide de te planter en plein milieu du programme. Pfff, la tuile !

J’avais déjà remarqué que le « clic-clac » des relais à chaque rotation du tambour s’était transformé en « cliccliccliclic »… Faut-il racheter une machine ? La carte électronique coûte 270€, la machine a 15 ans… Ouais mais elle lave bien, peut-être que je peux la réparer moi-même…

Quelques recherches plus tard, j’ai trouvé le site ELECTRODOCAS qui propose la fameuse carte d’occaz pour 60€. C’est décidé, j’me lance dans la réparation, on verra bien, carte commandée !

ACCES À LA CARTE

Quelques jours plus tard, la carte arrive. Pas exactement la même référence que celle d’origine, mais compatible avec la plupart des modèles Bosch & Siemens de l’époque. Je galère un petit peu pour comprendre comment accéder à l’ancienne carte qui est logée derrière le panneau avant de la machine.

DÉMONTAGE ET RECÂBLAGE

Au final, j’arrive à dévisser et basculer le panneau avant de la machine, débrancher et extraire l’ancienne carte, puis enfin remonter et recâbler proprement la nouvelle. Je branche… Suspens… Vais-je avoir droit à des étincelles de partout ?

TADAAAM !!! ÇA MARCHE !

Cool, on dirait bien que c’est reparti pour un tour… de machine ! Réparation peu coûteuse, j’espère maintenant qu’elle va nous tenir encore quelques années de plus…

➡️ Site web d’ELECTRODOCAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage à Tes Amis !