Retour sur les travaux

QU’EST CE QUI SE TRAMAIT ?

C’était pas très compliqué, les dernières photos parlaient d’elles-mêmes… Effectivement, on a craqué sur une piscine ! Point de folies, juste de quoi faire trempette entre amis : 3,00m de diamètre, 1,20m de haut, en métal résistant aux griffes des chats sauvages, pompe à chaleur pour patauger confortablement, pompe filtrante à boules de polyéthylène et stérilisateur à eau salée : pas de forte odeur de chlore, pas d’yeux qui piquent ni de décapage de la peau.

PRÉPARATIFS DU TERRAIN

On veut une installation durable, alors on essaie de faire les choses bien… On creuse donc un trou, on y place un tissu géotextile, on le remplit de sable stabilisé avec un peu de ciment, le tout de niveau, puis on l’humidifie. Pelle, pioche, bétonnière dans la Twingo, 1000 kg de matériaux transportés dans les escaliers, on a pris quelques couleurs !

ASSEMBLAGE DE LA PISCINE

Passons aux choses sérieuses. Avant tout, faut monter l’échelle. Sans ça, impossible d’assembler la piscine. On galère déjà : notice compliquée, une marche qui n’en fait qu’à sa tête… Pour le reste, on emboîte un cercle, on déroule la tôle, on l’insère dedans et on boulonne le tout. On clipse ensuite le liner sur la tôle, un peu d’eau au fond et on lisse les plis avec les pieds. Il est minuit, on fixe les bordures du haut, on visse les montants, et on lance le remplissage !

FILTRATION, CHAUFFAGE, DÉCO

Piscine quasi remplie, liner bien tendu, on installe le skimmer qui récupère l’eau en surface et la buse de refoulement. On connecte tout ça à la pompe, au chauffage, au stérilisateur. On mesure les valeurs à l’aide de bandelettes, on ajoute les quantités nécessaires de sel et de stabilisant dans l’eau, on règle les appareils et on attend que tout se mette en place. Quelques écorces sur la bâche au sol, des LED pour les bains de minuit, d’autres décos viendront par la suite…

PLOUF ! ENFIN !!!

La température de l’eau oscille entre 27 et 30 degrés, les valeurs mesurées sont correctes. Comme on est de grands enfants, on ajoute quelques frites et bananes gonflables pour faire des batailles, des bestioles flottantes pour y poser son verre et siroter dans l’eau… Voilà ! Alors on aimait déjà bien notre jardin, mais maintenant on s’y croit encore plus en vacances !

Partage à tes amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.