Cheeeese ! …masqués

RETOUR À L’ÉCOLE

Hier, c’était la traditionnelle photo de classe à l’école Schuman de Knutange. Le rendez-vous de l’année dernière était malheureusement tombé en plein confinement. Conséquence, pas de photos en 2020 !

Du coup j’étais ravi de retrouver la directrice et l’équipe des enseignants, aux côtés de qui je réalise les photos depuis plus de 6 ans maintenant. Situation quelque-peu particulière à cause l’épidémie, nous nous sommes organisés différemment.

Les portraits individuels ont été réalisés à l’air frais sous le préau, au lieu de la traditionnelle bibliothèque. Je me trouvais à distance et masqué, les enfants passaient un-par-un, ne retirant le masque que quelques secondes le temps d’immortaliser l’instant. « Allez, on regarde vers l’appareil, un beau sourire, « Clic-Clac ! », allez encore une, « Clic-Clac ! », et voilà, super ! ». Et l’institutrice n’oubliant pas de rappeler « remets ton masque ! » à chaque enfant…

SPÉCIAL COVID

Comme tous les ans, les photos sont réalisés sur fond vert, permettant ensuite d’intégrer chaque portrait sur un bel arrière-plan. Mais en cette période particulière, je réalise également à l’aide de ces portraits « sans masques » un trombinoscope regroupant tous les enfants sur un joli fond que j’ajouterai par la suite.

Et puis vient le moment de la photo de groupe pour chaque classe. La directrice et moi nous sommes mis d’accord, les enfants seront davantage espacés, et garderont le masque. Difficile de crier « Cheese ! » dans ces conditions, ou même d’effectuer la fameuse dernière photo « grimaces ». Mais histoire de compenser un peu, j’ai proposé aux groupes de lever les bras et de prendre des poses amusantes. Au moins, ils auront un souvenir. Masqué, mais souvenir tout de même.

J’en profite pour vous joindre ci-dessus des exemples de réalisations des années précédentes, notamment les photos de groupes réalisées les premières années, les cartonnages et conditionnements des photos individuelles et de groupes, puis les étapes de réalisation que j’ai mis en place les années suivantes, avec la réalisation des portraits sur fond vert et l’impression de planches mosaïques pour le choix des photos.

FEELING

Dans tous les cas, Covid ou pas, pouvoir à nouveau réaliser ces photos scolaires m’a fait super plaisir. Même si parfois je me sens un peu déconnecté du monde de l’enseignement du fait de mon propre fonctionnement interne, dont je parlerai par la suite, l’optimisme des enseignants à mon égard et les rires des enfants me remontent le moral, pas forcément au top ces derniers temps. Et puis en voyant les sourires des enfants sur les photos, je crois que j’ai un bon feeling avec eux !

Partage à tes amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.