EDPM et réglementation

CATÉGORIE EDPM

Suite au décret 2019-1082 paru le 23 octobre 2019, la catégorie EDPM a été créée, et de nouveaux véhicules sont entrés officiellement dans le code de la route : les engins de déplacement personnel motorisés (trottinette, gyroroue, gyropode, onewheel, e-skate…) capables de se déplacer sur la voie publique à une vitesse comprise entre 6 et 25 km/h.

ASSURANCE OBLIGATOIRE !

Bien souvent, leurs propriétaires ne disposent pas d’une assurance dédiée aux EDPM, pourtant obligatoire sur la voie publique. Contrairement au vélo, l’assurance habitation ne suffit pas, mieux vaut le savoir pour éviter de payer toute sa vie en cas d’accident… La vignette verte doit être collée sur l’engin. Et attention, en cas de contrôle, ça peut vous coûter très cher ! Des assureurs tels que Mob-in ou Wizzas se sont spécialisés dans les EDPM.

RAPPEL DES RÈGLES

Le code de la route s’applique à ces engins, à quelques exceptions près, notamment dans les « Zones 30 » où les sens uniques peuvent être pris à contresens, ce qui peut surprendre les automobilistes. Les EDPM doivent circuler sur les pistes et voies cyclables, et à défaut sur routes en agglomération uniquement. Seules des dérogations locales peuvent autoriser certaines routes hors-agglomération. Ils peuvent également emprunter les zones piétonnes et de rencontre. Bizarrement, l’indispensable casque n’est pas obligatoire, sauf hors-agglomération. Pour le reste, voir l’image :

➡️ Décret n° 2019-1082 du 23 octobre 2019 sur Légifrance
➡️ Site de l’assureur Mob-in
➡️ Site de l’assureur Wizzas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partage à Tes Amis !